Mauricio Dias (Rio de Janeiro, Brésil, 1964) et Walter Riedweg (Lucerne, Suisse, 1955) travaillent ensemble depuis 1993, recourant à leurs expériences antérieures dans les domaines des arts visuels, du spectacle et de la performance pour la conception conjointe de projets artistiques publics pluridisciplinaires.
Leur travail questionne les rapports d’altération mutuelle entre psychologies individuelles et espace public, avec pour principale caractéristique la participation active du publique dans le processus même de création et de production. Dias & Riedweg sont représentés par la Galeria Vermelho, Sao Paulo, Brésil et la Galeria Filomena Soares, Lisbonne, Portugal.

Le duo d’artistes a reçu le Prix du Jury au Festival Video Brasil en 2007 et des Prix de la Fondation Guggenheim de New York et de la Fondation Pro Helvetia en Suisse. Dias & Riedweg ont réalisé des projets et des expositions au Brésil, en Argentine, en Afrique du Sud, en Egypte, en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Europe.
Leur travail a été présenté par plusieurs institutions importantes et notamment le Centre Culturel Banco do Brasil de Rio de Janeiro, les Musées d’Art Contemporain MACBA de Barcelone et KIASMA de Helsinki, le Centre d’art contemporain Le Plateau à Paris ainsi que dans le cadre d’importantes expositions internationales comme “Conversations at the Castle”, par Homi Bhabha et Mary Jane Jacob, à Atlanta, en 1996, “L’État des Choses” par Catherine David, au Kunst-Werke de Berlin, en 2001 et “The Populism Project », en 2005.
Ils ont également participé aux Biennales de Venise (1999), de Sao Paulo (1998 et 2002), d’Istanbul (1998), de La Havanne (2003), de Liverpool et de Shanghai (2004), de Kwangju (2006), ainsi qu’à Documenta 12, à Kassel, en Allemagne, en 2007. Actuellement ils préparent de nouvelles expositions à la Galerie Bendana-Pinel à Paris, à l’Americas Society de New York, à Argos, à Bruxelles, et à l’Institut Tomie Ohtake de Sao Paulo, en 2009.